X
Anytimemessage App
dasdasd
 
 

Chant d'Automne (Charles Baudelaire) Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ; J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe Tout l'hiver va entrer dans mon être : colère Mon esprit est pareil à la tour qui succombe J'aime de vos longs cheveux la lumière verdâtre, Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer, Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre, Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer. Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! Soyez mère, Même pour un ingrat, même pour un méchant ; Amante ou soeur soyez la douce éphémère D'un glorieux automne ou d'un soleil couchant. Courte tâche ! La tombe attend, elle est avide ! Ah ! laissez-moi mon front posé sur vos genoux, Goûter, en regrettant l'été blanc et torride, De l'arrière-saison le rayon jaune et doux ! (Les Fleurs du mal)

Poèmes d'automne
 

AUTRES MESSAGES QUE VOUS SEREZ INTERESS�S

 
 
 
 

Cat�gories populaires